( MAGAZINE)

A QUI EST DÉDIÉ LE MONUMENT DU HÉROS INCONNU SUR AVALA?

Le monument au Héros Inconnu sur Avala orne depuis près de huit décennies la ville de Belgrade dont il est devenu l’un des emblèmes. Cependant, la chose moins bien connue est que ce monument a été érigé sur le site de l’ancienne forteresse médiévale Žrnov complètement détruite. Les vestiges de la forteresse vieille de plusieurs milliers d’années, ont été enlevés sur les ordres du roi Aleksandar I Karadjordjevic.

Il n’existe aucune donnée précise quand la forteresse de Žrnov fut construite, selon certains historiens, cela remonte à l’époque romaine, pour contrôler l’accès à Singidunum. Mais on est presque certain que la forteresse fut construite à l’époque du despot Stefan Lazarevic.

Pendant la Première Guerre mondiale, en 1915, au pied de Žrnovo durant la bataille entre les armées serbes et allemandes un garçon serbe de 15 ans fut tué. Les allemands l’ont enterré et écrit sur la croix tombale en bois: « Ein serbischer unbekannter soldat » ou « Un soldat serbe inconnu ». Bien des recherches furent menées pour découvrir l’identité du soladat mais aucune n’a été en mesure de donner une réponse. De nombreuses années se sont écoulées depuis que le Héros Inconnu fut tué, et le soldat inconnu est devenu le synonyme de tous les sacrifices que la Serbie a faits pendant la Première Guerre mondiale.

Le monument au Héros Inconnu est construit à partir de granit noir, conçu en tant que mausolée, avec quatre cariatides présentées comme femmes en costumes traditionnels. Ces huit statues symbolisent les mère de soldats, les nations et régions du Royaume de Yougoslavie : de Sumadija, de Voivodine, du Monténegro, du Kosovo, de Dalmatie, de Zagorje, de Slovénie et de Macédoine. Le monument a été érigé en 1938 et représente le travail du sculpteur le plus célèbre de l’époque – Ivan Mestrovic.

Le 15 février chaque année, la Journée nationale de la Serbie, on y rend hommage aux soldats serbes tués dans les guerres.